Présentation de l'exploitation



Historique
Les_exploitants
Le_troupeau_laitier
Hebergement
La_salle_de_traite
Alimentation_des_animaux
Les_cultures


Historique

De génération en génération notre exploitation a évolué sur la commune de Viriat.
Elle est passée de quelques vaches et chevaux de trait, à un troupeau d'Abondance et élevage porçin pour aujourd'hui être une exploitation laitière et céréalière avec un troupeau de Prim'Holstein et une vente de lait en direct.

 
1958
Maurice, Paul et Thérère PIOUD
avec Bijou jument comtoise
 
 
 
1976
Salon agricole de Paris, Concours Abondance





Prim'Holstein rouge
 
2003
La Ferme du Moulin Gallet
tracteur recolte herbe pour ensilage
2004
Récolte de l'herbe

Retour_haut_de_page

Les exploitants

   Nicolas PIOUD, 45 ans, marié 2 enfants, responsable des cultures et du matériel.
  Raphaël PIOUD, 40 ans, marié 3 enfants, responsable du troupeau laitier et de la comptabilité.
  Sylvain PIOUD, 47 ans, marié 2 enfants, responsable du troupeau laitier.

Retour_haut_de_page

Le troupeau laitier

Le troupeau laitier est composé de 90 vaches de race Prim'Holstein. Ces vaches produisent en moyenne entre 9 500 et 10 000 litres de lait par an.

Le renouvellement du troupeau est assuré par l'élevage de génisses issues du troupeau laitier, ce qui représente environ 35 génisses élevées tous les ans.
L'élevage est engagé dans la sélection depuis de nonbreuses années afin d'avoir des animaux performants et rentables pour l'exploitation. Actuellement les principaux objectifs de cette sélection sont d'obtenir des animaux résistants aux mammites (inflammation de la mammelles dûe à des germes bactériens présents dans l'environnement) et d'une bonne longévité.


Retour_haut_de_page

L'hébergement
Sur l'exploitation, le confort des animaux reste une priorité, l'adhésion à la charte de bonne pratique d'élevage en est une illustration. C'est pourquoi des investissements réguliers ont été effectués tout au long des années dans les bâtiments.
Le dernier en date a permis l'installation de nouvelles logettes pour un confort maximal des vaches laitières.
 
 

La nurserie



Ici débute la vie des futures vaches laitières. Elles y séjournent en moyenne quatre mois dont deux mois d'allaitement à l'aide d'un DAL (distributeur automatique de lait).  
 
   
DAL
 
Veau qui tète

Automate distributeur de lait

L'automate gère et contrôle la ration de chaque veau ainsi que son comportement ; il est en effet capable de signaler si un veau se fait voler sa ration par un autre. Il permet également de répartir les tétées des veaux tout au long de la journée. Ainsi ils ont une meilleure digestion.

Le bâtiment des génisses

Lorsque les veaux atteignent l'âge de 5-6 mois, ils sont transférés dans le bâtiment des génisses en stabulation libre pour l'hiver. Au printemps et en été, les génisses sont au pâturage en permanence.


La stabulation des vaches

Lorsqu'elles ne sont pas au pré, les vaches laitières sont logées en stabulation libre système logettes. Chaque vache bénéficie d'une couchette individuelle avec matelas, bas-flanc souple et barre au garrot mobile qui respecte la morphologie de chaque animal. Le système est fait pour que les vaches ne puissent pas salir leur couche et ainsi rester propres, ce qui optimise l'hygiène de la mamelle. Une couche de sciure est ajoutée quotidiennement pour garder une couchette sèche en permanence.


 
   

Retour_haut_de_page


La salle de traite

L'exploitation est équipée d'une salle de traite rotative de 20 places qui présente de nombreux avantages. En effet, une seule personne suffit pour assurer la traite. Les vaches  rentrent et sortent en continu.

salle de traite rotative

Salle de traite rotative

Etapes de la traite
 
Les vaches rentrent une à une dans la salle de traite et viennent se placer en épis, puis voici ce qu'il se passe : 

 
La mamelle est nettoyée avec du savon...
 

... puis avec un lavette imbibée de produit nettoyant et d'eau...

... elle est ensuite essuyée...



... un premier jet de lait est tiré pour chaque trayon afin de vérifier que l'animal ne présente pas d'anomalies....


... la griffe est branchée...



... la vache est traite...



... la griffe se décroche automatiquement
quand la traite est terminée...
vache sort salle de traite 
... la vache peut maintenant sortir
de la salle de traite.

Retour_haut_de_page


L'alimentation des animaux

La ferme du Moulin Gallet produit la quasi-totalité de l'alimentation de ses animaux.

L'hiver, leur menu se compose principalement de fourrages récoltés au printemps et l'été. Ils sont stockés soit sous forme sèche telle que le foin et les céréales, soit sous forme d'ensilage.
L'ensilage est un fourrage vert (herbe ou maïs) stocké sous vide (sous bâche plastique) afin de permettre une bonne fermentation et conservation (une conserve naturelle).




Champ de maïs


Récolte de l'herbe
 

Ensilage de maïs


Confection du silo d'herbe
   


La ration des vaches laitières se compose :
- de foin de luzerne  
- d'ensilage d'herbe et de maïs  
- de céréales : blé, orge, maïs  
- de tourteaux de soja  
- d'horméga : graines de lin extrudées  
- d'un complément minéral et de vitamines  
- de foin de prairie à volonté  


Tous ces aliments sont mélangés à l'aide d'une distributrice-mélangeuse et distribués aux animaux tous les jours.

 

La mélangeuse

Distribution du mélange
   
   



L'Horméga : graines de lin extrudées

Différents travaux de l'AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) avaient souligné l'intérêt de l'apport en acides gras oméga 3 pour la santé humaine.
L'utilisation de la luzerne et de la graine de lin extrudée dans l'alimentation de la vache laitière permet l'enrichissement de notre lait en oméga 3.


De mi-mars à octobre selon la météo, les vaches laitières ont accès aux pâtures en plus de la ration.


Retour_haut_de_page

Les cultures

L'exploitation cultive 220 hectares de terre ; 120 sont destinés à l'alimentation des animaux, le reste étant en céréales de vente.

Les différentes cultures sont :
- maïs
- blé
- orge
- colza
- luzerne
- prairie pour pâture
- prairie pour foin
Semis de maïs



Conscient de la protection de l'environnement, la Ferme du Moulin Gallet est engagée dans une démarche d'agriculture raisonnée depuis une quinzaine d'années.
Voici quelques pratiques relatives à cette démarche :
- maîtrise des intrants : l'apport d'engrais est utilisé au juste besoin de la plante en raisonnant à partir d'analyses de sol régulières
- irrigation au juste besoin des plantes selon leur stade de développement en tenant compte de la pluviométrie, de l'évapotranspiration, et de la rétention d'eau des sols
- création de bande enherbée près des cours d'eau
- reconstitution de haies
- compostage des fumiers
- lutte biologique contre les insectes prédateurs aux cultures. Par exemple pour combattre la Pyrale,dont les larves détruisent le maïs : pose du Trichogramme, cet  insecte pond ses oeufs dans ceux de la Pyrale qui la détruit.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement